La résidence de création de Richard Sammut met en scène le récit de Branimir Scepanovic, La bouche pleine de terre

Publié samedi 7 mai 2011.

Résidence de création / théâtre / projections d’images / création sonore / danse au Lieu Multiple du 9 au 14 mai 2011.

Entrée libre Réservation conseillée au 05 49 50 33 08

Récit fulgurant et visionnaire d’un écrivain yougoslave né en 1937, La bouche pleine de terre raconte la fuite d’un homme pourchassé à travers une vaste forêt proche du Monténégro. L’auteur fait alterner le point de vue des poursuivants et celui du fugitif dans une course haletante, symbolique et métaphysique.

Richard Sammut se lance dans la mise en scène de ce texte puissant, proche de l’oratorio. Un chant ancien et tellurique sur la question humaine. ‘Az élet ősibb, mint a halál’ La vie est plus ancienne que la mort

Rencontre avec le public vendredi 13 mai de 15h à 18h

Informations complémentaires

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.