Chasse au trésor assistée par tablette numérique

Actualisé le 20 août 2012 à 20 h 15.

La chasse au trésor numérique, cette nouvelle animation proposée par l’espace numérique a été lancée avec succès lors du Festival ludique international de Parthenay. Depuis, plusieurs sessions ont rencontré le même succès à Poitiers les 11 et 25 juillet.

Un article sympa de Caroline Bœuf dans la NR.

L’Espace Mendès-France à Poitiers propose cet été une activité ludique pour les enfants friands de nouvelles technologies. On a testé cette chasse au trésor.


Je laisse volontiers le maniement de la tablette à mes jeunes coéquipiers.

Une chasse au trésor version 2012 ça ressemble à quoi ? A une quinzaine d’enfants partant de l’Espace Mendès-France à Poitiers, tablette tactile à la main. Néophytes des nouvelles technologies, vous risqueriez de vous perdre. Il ne faut cependant pas sous-estimer l’habilité des jeunes chasseurs qui manient l’outil comme des pros.

> Comprendre les consignes ! Durant la présentation de l’activité par son créateur et organisateur, Stéphane Gamet, je me dis que ça n’a pas l’air d’être un jeu d’enfant. Interface, zoom, latitude, longitude… Le vocabulaire me déboussole un peu et le trésor me paraît encore bien loin. Pourtant le ton est pédagogue et les enfants ont l’air d’être réceptifs. Cinq tablettes sont à la disposition des chasseurs qui se regroupent en équipes.
> Première étape : une course d’orientation. Il faut trouver un indice qui est indiqué sur un plan en vue aérienne. Les yeux rivés sur l’écran, les premiers pas sont hésitants. Un de mes camarades s’exclame : « on va où en fait ? ». Finalement pour les jeunes participants, le plus difficile n’est pas d’utiliser la tablette, mais bien de trouver son chemin.

La traditionnelle chasse au trésor bien dépoussiérée

> Deuxième étape : savoir s’orienter avec une boussole électronique. Après avoir déniché le premier indice, nous lançons l’application « boussole » sur la tablette, qui va nous guider vers notre prochaine destination. Mais d’autres embûches viennent s’ajouter : certains enfants se sont emparés d’indices qui ne leur appartenaient pas. De quoi perturber les participants malchanceux.
> Troisième défi : entrer des coordonnées et résoudre une dernière énigme pour trouver l’emplacement du trésor. Les enfants s’agitent et je peine à suivre le rythme de l’enquête. Un seul trésor se trouve au bout du parcours, il faut donc être rapide et malin pour finir vainqueur. Tous les participants ont cependant reçu des cadeaux à la fin de l’aventure.
> Le plus de cette activité ? Son originalité. La traditionnelle chasse au trésor se trouve bien dépoussiérée et les enfants comme les adolescents peuvent se creuser les neurones tout en s’amusant.
> Le moins ? Adultes non branchés, s’abstenir, si vous ne voulez pas vous faire doubler par des enfants très (trop) aguerris…

 

 

Publié par administrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.