Le Web a trente ans Mendès aussi

L’année 1989 fut une année extraordinaire. Celle des  célébrations du bicentenaire de la Révolution française et d’événements politiques de premier ordre ; notamment, la répression des manifestations démocratiques sur la place Tian’anmen à Pékin et la chute du mur de Berlin marquant ainsi la fin symbolique de la guerre froide. Ce fut aussi celle des et de l’invention du web par Tim Berners-Lee, du CERN à Genève, qui a proposé un système hypertexte afin d’améliorer la diffusion des informations internes. Et ce fut aussi celle de de l’inauguration officielle de l’Espace Mendès France.

Une histoire qui vient de loin.

L’Espace Mendès France doit son origine à des chercheurs de l’université de Poitiers, militants de la vulgarisation, qui, dans les années 1980, sont allés à la rencontre des habitants, dans les quartiers et les villages, pour débattre de sujets scientifiques et démontrer, « manip » à l’appui, que la science pouvait être accessible, voire réjouissante.

Peu après, la décision a été prise par le ville, avec les soutiens de l’Etat et du conseil régional Poitou-Charentes, de construire un centre de culture scientifique, technique et industrielle en plein coeur du centre historique de Poitiers. Le projet de Jean Monge a remporté le concours architectural. Le centre a ouvert ses portes en octobre 1988 et a été inauguré le 26 janvier 1989 en présence de Hubert Curien, alors ministre de la recherche et de la technologie.

Que ce soit dans ses murs ou à l’extérieur, dans les territoires, le centre affiche toujours trois missions : populariser la recherche et ses métiers, éduquer aux sciences et aux techniques, entretenir les débats sur les enjeux sociaux et culturels. Pour ce faire, il a toujours considéré qu’il était nécessaire de mener ses actions avec la participation active des chercheurs et en partenariat avec les universités de Poitiers et de La Rochelle, et les grands organismes de recherche. Il ne peut pas y avoir de culture scientifique sans les scientifiques !

Le centre travaille aussi avec une myriade d’associations et de structures publiques et privées. Il a bénéficié du soutien constant de la Ville de Poitiers, de la communauté urbaine de Poitiers, de la Région Poitou-Charentes et aujourd’hui de la région Nouvelle-Aquitaine. Il est aussi soutenu par les ministères de l’éducation nationale, de la recherche et de la culture.

Tant dans les thèmes que dans le propos, c’est la diversité qui caractérise depuis longtemps les activités du centre. Les expositions temporaires couvrent un large champ, de Toumaï au cerveau en passant par l’alimentation, Jules Verne et les mammouths, sans oublier la trilogie récurrente maths, physique, chimie. Sont également très suivies les questions touchant à la santé et les activités liées à l’espace et à l’astronomie autour du planétarium. En histoire des sciences et sur les question de société, l’Espace Mendès France a développé un pôle d’excellence unique en France. Le Lieu multiple, le pôle de création numérique, est en soi une petite galaxie où gravitent des pédagogues et des créateurs, régulièrement sollicités pour concevoir des interventions artistiques interactives et atypiques. Le papier n’est pas pour autant banni : les éditions Atlantique publient régulièrement des ouvrages et, chaque trimestre, quelques milliers de lecteurs attendent la parution de L’Actualité Nouvelle-Aquitaine, anciennement L’Actualité Poitou-Charentes, la revue de la recherche, de l’innovation, du patrimoine et de la création, dont le premier numéro est paru en 1987.

L’établissement est géré par une association de type Loi 1901 : La Maison des sciences et des techniques, les bénévoles sont particulièrement investis au sein de l’association qui bénéficie ainsi d’une réelle vie associative.

C’est à partir des images et des représentations des rêves que l’Espace Mendès France propose de célébrer ses trente ans fin janvier 2019. Depuis son ouverture au public, fin 1989, le centre a reçu ou touché plus de 2,5 millions de personnes et invité environ 3000 chercheurs et spécialistes pour présenter les résultats de la recherche, partager les connaissances et débattre avec les citoyens sur les thèmes les plus variés. Ce sont aussi plusieurs centaines d’artistes qui ont été accueilli à pour des résidences, des spectacles et des expérimentations art-sciences.

Cet anniversaire sera l’occasion de revenir sur cette histoire, dans et hors les murs, et de discuter des enjeux d’aujourd’hui, et aussi, et toujours, de prendre du plaisir à découvrir les sciences, de s’amuser et de s’émouvoir.

Consultez le programme en ligne ou téléchargez le.

Programmation spéciale pour les scolaires

Bibliographie des 30 ans

 

Publié par administrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *