Still – Johann Nortje et Tane Upjohn-Beatson (NZL)

Modalités d'accès
Entrée libre

Johann Nortje et Tane Upjohn-Beatson (NZL) / Mémoires antipodique.

Installation participative du 3 au 26 septembre.

Vernissage le vendredi 4 septembre à 18h30.

STILL est un mémorial interactif qui invite les spectateurs à explorer la dualité de la guerre : la destruction des vies et la construction d’un futur collectif. Ce dispositif tisse des liens visuels et sonores dans l’espace et le temps : il met en immersion le spectateur en mêlant son image à celle d’archives de la première guerre mondiale ainsi que de personnes à l’autre bout du monde.

Still / Commemoration from Digital Art Live on Vimeo.

Présenté simultanément à Auckland et Christchurch en Nouvelle Zélande et à Poitiers en France, Still cherche à commémorer cette guerre, en offrant aussi l’opportunité de mettre en contact des gens des pays qui étaient impliqués dans cette guerre il y cent ans. STILL génère un contenu qui est soit méditatif et intime, soit sombre, anonyme et violent.

Still_prepa01 web

« Pour tous les néozélandais qui sont restés chez eux et même pour ceux d’aujourd’hui qui n’ont pas été impliqués dans la première guerre mondiale, il y a un sentiment d’anonymat et de distance, dans le temps comme dans l’espace, associé à ceux qui sont partis et qui ne sont jamais revenus. Ces soldats et leurs messages sont pourtant encore connectés à notre présent, et c’est avec cela à l’esprit que STILL a été conçu afin d’éclairer cette partie de la mémoire. La dichotomie des images des personnes qui viennent voir le mémorial placées aux côtés de celle de soldats, tend à refléter une partie d’un tout, une connexion qui traverse le temps. Quand l’installation fonctionne de chaque côté du globe au même moment, les deux pays contribuent à cette sculpture organique simultanément ». Johann Nortje, artiste programmeur.

« En analysant musicalement les chansons populaires de l’époque de la première guerre mondiale dans différents pays, j’y ai trouvé des caractères communs très marqués. Les émotions y sont extrêmement optimistes, avec des rythmes soutenus et des harmonies majeurs omniprésentes. Cette musique était, selon moi, une forme de propagande : un patriotisme belliqueux dans l’harmonie et la structure, fait pour rassurer les hommes dans les tranchées ou dans les foyers, comme si tout allait bien se passer. Pour STILL, j’ai souhaité réinterpréter ces caractères musicaux pour créer un espace dans lequel les participants puissent avoir une réflexion personnelle sur leurs liens géographiques et dans le temps. J’ai créé des instruments virtuels à partir d’enregistrements d’instruments acoustiques, en particulier le piano qui était à l’époque l’instrument des musiques populaires par excellence. STILL réagit musicalement comme un animal timide qui fuirait un comportement agressif et qui s’épanouirait face une présence apaisée ». Tane Upjohn-Beatson, musicien.

Avec le soutien de Creative New Zealand et en collaboration avec Auckland Live, Christchurch Arts Festival, Colab à Auckland University of Technology et Le Lieu multiple.

Plus d’informations sur :

https://colab.aut.ac.nz/still/

Johann Nortje : vjuji.wordpress.com

Tane Upjohn-Beatson : www.taneub.com

http://www.ambafrance-nz.org/Still-antipodian-memorial

Toutes les dates

3 septembre 2015 -> 26 septembre 2015
4 septembre 2015
18 h 30 -> 20 h 30 : Vernissage - entrée libre
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.